02/11 de l ego a l ouverture du coeur
 

De l'ego à l'ouverture du cœur

Nous avons vu les mois précédents que kundalini peut s'élever le long de sorte de canaux appelés nadis pour éveiller la conscience, et que cela se fait toujours en respectant une certaine logique. Kundalini va d'abord progresser dans le triangle inférieur, symboliquement relié à la terre : le premier chakra, situé au niveau de l'anus est en relation avec les besoins primaires, le deuxième chakra, à la base du sexe, symbolise la sexualité et le besoin de reproduction, le troisième, proche du nombril, est le centre de l'identité. Le quatrième, celui du cœur, le centre de l'amour, fait la transition avec le triangle supérieur, symboliquement relié au ciel. On y trouve ensuite le cinquième, centre de l'expression et de l'intelligence rationnelle, au niveau de la gorge, le sixième entre les deux sourcils, qui symbolise l'intuition et le septième, au sommet du crane, relie au divin.

 

Le passage du troisième au quatrième chakra justifie toute notre attention. En effet, il s'agit bien là d'une charnière, d'une transition entre deux modes de fonctionnement très différents. A tel point que, interrogé sur la distance à parcourir pour aller de l'enfer au paradis, Yogi Bhajan aurait présenté sa main et indiqué l'espace entre le nombril et le cœur. Passer du troisième au quatrième chakra revient à retourner complètement sa vie, depuis une attitude egocentrique jusqu'à une ouverture aux autres, de façon altruiste.

 

Mais la philosophie du kundalini yoga nous enseigne qu'il n'y a pas de raccourci. Il est très difficile de passer de l'ego au cœur à partir d'un simple message décrété intellectuellement. L'Histoire nous montre tant de projets de fraternité qui ont été récupérés par des luttes de pouvoir ou d'ego que ce serait faire preuve d'aveuglement que de continuer à y croire. Et pour cause, la psychologie nous apprend que nous sommes bien plus pilotés par nos inconscients et nos pulsions enfouies que par nos pensées.

La voie naturelle pour que l'énergie kundalini accède au cœur, c'est qu'elle ait déjà traversé le troisième chakra. Or, ce centre de l'identité est le siège de toutes les blessures enfouies et non traitées. Le besoin de reconnaissance tire en grande partie sa source dans l'impératif vital pour l'enfant d'obtenir l'amour de sa mère, condition sine qua none pour recevoir les soins lui assurant sa survie. Il est question bien sûr de la nourriture, mais également de la tendresse, la chaleur et l'attention. Force est de constater que les obligations de la vie ont eu pour conséquence de créer des frustrations et des souffrances. C'est en les dépassant que l'enfant deviendra adulte. La plupart du temps, toutes les blessures ne sont pas refermées, ce qui entraîne une cristallisation de ses comportements égotiques, à la recherche d'une reconnaissance illusoire, puisque basée sur un vide inconscient.

Mais il est également possible d'évoluer pour dépasser ces attentes névrotiques. Un individu qui a suffisamment progressé pour vivre l'apaisement au niveau de son troisième chakra, son identité profonde, n'est plus exclusivement tourné vers lui-même, en attente de reconnaissance. Ce calme retrouvé génère une nouvelle quiétude, un silence intérieur. C'est alors naturellement qu'il se tournera vers les autres, pour vivre l'expérience de l'éveil du quatrième chakra, celui du cœur.

Bien sûr, tout ne se fait pas de façon binaire. Il faut du temps. A la manière d'un ruisseau qui creuse son lit, kundalini, en s'éveillant, nous conduit vers une plus grande compréhension de nous-même, et par là-même une ouverture à l'autre.

 

Bon cheminement.

 

Hervé

Le cyclamen Blanc

 Kundalini yoga et cercles de tantra

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir