01/12 Pas de raccourci

Hervé Bellut

Editorial de Janvier 2012 : Pas de raccourci

 

Faire sa propre expérience et suivre son cheminement personnel est bien souvent un incontournable dans la vie. La douleur ressentie lors du contact de la flamme d'une bougie est bien plus efficace pour enseigner à un enfant de se méfier du feu que toutes les recommandations pleines d'amour de ses parents.

 

Cet apprentissage, constitué de leçons apprises sur le tas, nous devons tous le faire, aussi bien individuellement que collectivement. Il n'y a pas de raccourci.

 

Pourtant, on pourrait penser qu'il est plus sage de suivre les conseils d'anciens qui sont à même de transmettre un savoir, une sagesse. Et, fort heureusement, ces enseignements continuent à se transmettre de père en fils, d'enseignant à élève, ou de maître à disciple.

 

Il semble pourtant que, sur bien des plans, notre société souhaite refaire l'expérience de la flamme de la bougie. Les garde-fous qui prônaient la morale, le respect d'autrui, les notions de bien et de mal, sont tombés les uns après les autres. L'école, l'autorité parentale, la religion, tous ont vu leur influence s'évaporer avec les années et les diverses émancipations.

 

Alors nous refaisons le chemin.

- La religion classait la gourmandise parmi les pêchers capitaux ?

"Quel mal y a-t-il à s'offrir un petit chocolat de Noël, puis un autre, et encore un ?" ça ne dérange personne… Alors nos sociétés y vont gaiement, jusqu'à constater que, finalement, le prix à payer de la gourmandise : obésité, diabète gras, cholestérol, est peut-être un peu élevé. Alors on fait des campagnes d'information : Evitez de manger gras, sucré ou salé…

 

- La liberté s'arrête ou commence celle des autres ? Pourquoi respecter ce principe si "les autres" ne le font pas en premier… D'où la montée des individualismes de toute sorte, lutte de pouvoir, discrimination…

 

On pourrait ainsi continuer la liste assez longuement. Les anglosaxons utilisent l'expression "to learn the hard way", qui signifie "Apprendre par la voie difficile". Dans bien des domaines, il n'y a pas de raccourci. Il faut s'approprier des sagesses, les faire siennes. D'extérieures, elles doivent devenir intégrées, absorbées, digérées. Et cela prend du temps, coûte de l'énergie et des efforts, comme pour monter au sommet d'une montagne et se régaler ensuite du spectacle. Et lorsqu'une leçon n'est pas complètement apprise, la vie nous représente le plat, jusqu'à ce que nous soyons prêts pour la suivante.

 

Mais, après tout, n'est-ce pas cela la vie ? N'est-ce pas une belle illustration de l'adage disant que le but du voyage n'est pas l'arrivée, mais la manière de voyager ?

 

Bonne année 2012. Qu'elle soit un beau cheminement pour chacun

Hervé Bellut

Cours de kundalini yoga et ateliers de groupe


Lire d'autres éditoriaux

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir