01/13 Éveil des consciences et joie de vivre

Julien de PabloJesus de PabloHervé Bellut

 

Ça y est, 2012 est passé, l’ancien calendrier maya est fini et nous sommes en route pour construire le nouveau monde. Cela s’accompagne d’un éveil des consciences dont il n’est pas très difficile d’observer des indicateurs, mais également des turbulences dans de nombreux domaines, et ces dernières ne sont pas toujours agréables.

Nous voyons éclore de très nombreux messages, parfois accompagnés de jolies photos nous invitant à nous émerveiller devant la nature, et à vivre l’instant présent, à en profiter pleinement. Comme si nous devions déchirer le voile qui nous empêche de voir cette beauté omniprésente, ou que les énergies environnantes contribuaient à le dissiper, tel l’effet du soleil sur le brouillard.

En derrière tout cela se trouve la joie de vivre.

C’est d’ailleurs le titre que nous ont suggéré nos élèves lorsque nous avons cherché à nommer les stages que nous mettons en place cette année.

« Si vous voulez qu’il vous reflète, le nom doit contenir "joie de vivre" car vous êtes tous les trois toujours dans cette humeur, et vous la transmettez. »

Nous pensons qu’il y a effectivement la joie de vivre à la clé, et nous nous efforçons d’aider chacun à aller la trouver et la faire grandir. La trouver parce que, de même que sous les pavés il y a la plage et que le soleil brille après dissipation des brumes matinales, il est bien souvent nécessaire de soigner nos blessures pour accéder à cette joie. Nous sommes passés par là, avons tapé sur des coussins, exprimé des colères, pleuré sur des compassions et compréhensions et, petit à petit avons vu se dessiner pour nous la possibilité d’accompagner d’autres personnes sur ces chemins.

Mais, nous sommes restés des grands enfants et ne pouvons nous empêcher de mettre du rire et de la joie dans nos actions. Dans nos entreprises (nous étions ou sommes toujours ingénieur, acheteur et commercial), nous devions réprimer cette joie car elle était trop souvent considérée comme du manque de sérieux.

Mais aujourd’hui, nous pouvons l’annoncer haut et fort, nous ne sommes pas sérieux, le sérieux étant  trop triste. En revanche, nous sommes consciencieux et appliqués. Et c’est avec amour et enthousiasme que nous essayons d’apporter notre pierre à l’œuvre collective d’éveil des consciences en mettant en place nos stages et ateliers pour 2013.

N’hésitez pas à nous rejoindre et à en parler autour de vous.

Bon cheminement

Julien, Jésus et Hervé

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir