SCIENCE ET CONSCIENCE Physique quantique et spiritualité
SCIENCE ET CONSCIENCE
Physique quantique et spiritualité

Nous disions la dernière fois que le mot "quantique" est très en vogue, et qu'il est souvent rapproché de la spiritualité, certains n'hésitant pas à indiquer que la science démontre des affirmations qui, il n'y a pas si longtemps, ne relevaient que de foi, dogme, ou spiritualité. 
Essayons de dresser un petit panorama des sujets fréquemment évoqués, avant de les présenter ensuite, dans les prochaines semaines, et, surtout, de voir ce que nous pouvons en faire.

Commençons par retrouver l'origine de certaines affirmations pouvant découler du rapprochement de la physique quantique et de la spiritualité

-LA VISION QUE NOUS AVONS DE CE MONDE EST UNE ILLUSION
-NOUS SOMMES TOUS RELIES
-NOUS CRÉONS NOTRE RÉALITÉ

-LA VISION QUE NOUS AVONS DE CE MONDE EST UNE ILLUSION
On peut faire remonter l'origine de cette affirmation au sens même de l'observation. Lorsqu'on observe un phénomène, à notre niveau humain, mésoscopique (dimension entre microscopique et macroscopique) il existe naturellement une prise de recul sur ce phénomène, liée à l'extraordinaire quantité de molécules mises en jeu. Il y en a des milliards de milliards de... (un 1 avec une trentaine de zéro derrière, pour donner une idée de l'échelle). C'est ce que les scientifiques, les savants à l'époque, ont toujours vu, et donc pris pour réalité. Cela relève de la physique classique. Ce qu'on ne réalise par forcément, c'est que ce qui est observé, au niveau de visible, l'est grâce à la lumière, émise dans une quantité équivalente au nombre d'atomes. La lumière est vue comme une onde et, même si on sait qu'elle est constitué de particules appelées "photon", c'est aspect corpusculaire n'intervient pas. C'est comme regarder une plage de loin, on ne se rend pas compte qu'elle est composée de grains de sables.

Lorsqu'on s'approche du niveau atomique, alors, tout change. Pour observer un atome, il est nécessaire de capter un photon venant de ce dernier. Or, celui-ci n'est émis que si l'atome change d'état énergétique, c'est-à-dire qu'il change. De fil en aiguille, de contradictions en discussions, les physiciens sont tombés d'accord sur cette affirmation : L'observation modifie l'objet observé. Et il est possible d'aller de plus en plus loin dans ce raisonnement. En cela, les physiciens rejoignent les philosophes, notamment Kant lorsqu'il distingue la chose en soi, et la perception que nous en avons.

NOUS SOMMES TOUS RELIES
Nous verrons dans une prochaine rubrique que deux atomes ayant interagis restent reliés ensemble indéfiniment. En rapprochant cette affirmation, certaine et démontrée aujourd'hui, de la théorie du Big Bang, il est facile de rappeler qu'il fût un temps où tout l'univers était contenu dans un espace pas plus gros qu'une balle de ping pong, et que tout était relié. Partant de là, nous le sommes encore.
Cette affirmation, si elle est très élégante et esthétique, doit tout de même être prise sans oublier qu'elle rapproche la cosmologie, qui concerne l'infiniment grand, de la physique quantique et que ces deux domaines théoriques ne partant pas des même hypothèses de base, il est délicat de sauter le pas. mais en philosophie, cela se fait sans souci...

NOUS CRÉONS NOTRE RÉALITÉ
Nous atteignons ici au GRAAL des chercheurs de vérité, la pierre philosophique des alchimistes, permettant de transformer le plomb en or, et il s'agissait bien évidemment du plomb de l'inconscient en or de la conscience.
Effectivement, l'observateur influençant la matière observée, le rôle de la conscience devient fondamental, et notre esprit créateur de la réalité, en accord même avec de nombreuses philosophies et spiritualités.

De là à nous transformer en sorciers tout puissants sur nos vies, il n'y a qu'un pas à franchir, et nombreux l'ont fait. Mais qui crée cette réalité ? qui agit ? Notre conscient, nos envies immédiates ? surement pas. Notre être intérieur, notre Soi, notre âme ? pourquoi pas ? Mais alors, comment suivre cette guidance ? 
Ce sont là les questions les plus importantes pour guider sa vie et pour que ces affirmations des scientifiques ne nous fassent pas tomber dans une sorte de néo-dogmatisme.

C'est tout un programme.


Note : dans les prochaines semaines, je reprendrai différents concepts et paradoxes de sorte à distinguer ce qui est du domaine de la philosophie et ce qui relève de la physique

Hervé Bellut, 
auteur du livre l'éveil des consciences, transition vers une nouvelle ère, éditions Dangles.
Retrouvez nos rubriques hebdomadaires :
SCIENCE ET CONSCIENCE
CONNAIS-TOI TOI-MÊME
EVOLUTION SOCIETALE
PRATIQUE
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir